Le gâteau potager... j'en rêvais depuis longtemps, depuis que je l'avais vu chez Amuse Bouche. J'ai d'abord eu l'occasion d'assister mon amie Nancy (coucou Nancy :-)) lorsqu'elle l'a réalisé pour son papa... avant de me décider finalement à le préparer pour l'anniversaire de ma maman.

DSC_0319

Le gâteau en lui-même est délicieux, truffé de pépites de chocolat.

N'ayant pas de moule à gâteau rectangulaire, j'ai utilisé un moule rond, en silicone, de 25cm (soit un gâteau pour une bonne douzaine de personnes), j'ai adapté les proportions de la recette originale et j'ai un peu diversifié la déco et ... euh les cultures :-)

Remarque à propos de la pâte à sucre/pâte d'amande : pour moi, la solution idéale consiste à utiliser un mélange 50% pâte à sucre, 50% pâte d'amande : agréable harmonie entre le goût de la pâte à sucre (très bof) et celui de la pâte d'amande (très top), manipulation facile et résultat lisse de la pâte à sucre. Néanmoins, pour les modelages, mieux vaut opter pour la pâte à sucre (ou pour un mélange 75% pâte à sucre, 25% pâte d'amande), ou encore ajouter de la poudre de tylose qui favorise la tenue... Sinon, vous risquez d'obtenir par exemple un arrosoir tout raplapla comme le mien ;-)

Ingrédients:

  • 450g de sucre
  • 5 oeufs
  • 250g de beurre
  • 450g de farine
  • 3,5 càc de levure
  • 250 ml de lait
  • 1 càc de sel
  • 135g de pépites de chocolat

  • Pâte à tartiner au chocolat - par exemple ici
  • Pâte à sucre/d'amande : vert, brun, orange, mauve, jaune, rose, blanc, noir...
  • Poudre Tylose
  • Paillettes gris argenté
  • 6 sablés au chocolat
  • 1 Mikado

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez la farine, la levure et le sel. Dans un saladier, fouettez le sucre avec les œufs, puis ajoutez le beurre fondu. Incorporez le premier mélange au second, en alternant avec le lait, jusqu’à obtention d’une pâte homogène semi liquide. Ajoutez les pépites de chocolat. 

Versez la pâte dans votre moule (s'il n'est pas en silicone, pensez à le chemiser avec du papier sulfurisé) et enfournez pendant 40 min. Démoulez et laissez refroidir sur une grille.

Couvrez le gâteau d'une fine couche de pâte à tartiner au chocolat.


Étalez la pâte verte (p. ex. 1/2 pâte à sucre / 1/2 pâte d'amande) et découpez 2 grands rectangles pour recouvrir les côtés du gâteau, de façon à laisser un large cercle vide au centre.

Étalez la pâte brune et découpez-y des planches. Ici, elles sont volontairement irrégulières. À l'aide d'un couteau, tracez les lignes du bois. Collez les planches sur le gâteaux en les assemblant deux par deux.

Réduisez les sablés en poudre et répartissez-les au centre du gâteau, pour former la terre.


Les modelages peuvent être réalisés à l'avance, en particulier s'il est nécessaire de les laisser sécher pour qu'ils gardent leur forme (par exemple l'arrosoir et le panier).


Les pavés :
 

DSC_0313


Mélangez de la pâte noire et de la pâte blanche, afin d'obtenir plusieurs nuances de gris, puis formez des pavés blancs, noirs, gris clair, gris foncé... Disposez-les sur le gâteau pour tracer le sentier, en le faisant serpenter et en alternant les couleurs.




Le panier :

DSC_0311

DSC_0511

Utilisez de la pâte à sucre ou ajoutez un peu de tylose à la pâte et malaxez. Formez deux longs et fins boudins de pâte brune et tressez-les. Enroulez la tresse sur elle-même pour former le fond du panier. Formez deux autres longs et fins boudins de pâte brune, tressez-les, puis enroulez la tresse en montant pour former le bord du panier. Formez deux fins boudins de pâte brune, tressez-les, formez et placez la anse sur le panier.


L'arrosoir :

Mélangez un peu de pâte blanche et de pâte noire pour obtenir du gris (ajoutez éventuellement un peu de poudre Tylose). Modelez un cube pour former le réservoir, creusez légèrement le dessus, modelez la anse, le goulot et la pomme. À l'aide d'un cure-dent, « piquez » la pomme. Collez les divers éléments ensemble. Avec un pinceau, appliquez des paillettes sur l'arrosoir. Laissez sécher, en prévoyant un support pour le goulot et la pomme. Ok, je l'avoue, mon arrosoir a un peu la flemme... ;-)

DSC_0326


Les tournesols :

Mélangez de la pâte verte à un tout petit peu de pâte noire, étalez-la, enroulez-en un morceau autour d'un Mikado, puis formez des feuilles et collez-les sur la tige. Découpez une fleur dans la pâte jaune et collez-y un petit rond de pâte brune. À l'aide d'un cure-dent, « piquez » le coeur. Collez la fleur sur la tige.

 

 

Préparez de la pâte vert foncé en mélangeant de la pâte verte et un peu de pâte noire. Le vert foncé vous sera utile pour les carottes, les citrouilles,  les chou-fleurs, les poireaux.






Les citrouilles :

Formez une boule et aplatissez-la légèrement. À l'aide d'un couteau, tracez les rainures du potiron. Formez un long et fin boudin de pâte vert foncé, enroulez-le autour d'un cure-dent. Retirez le cure-dent et disposez la spirale sur la citrouille. Rajoutez une petite tige verte foncée.

DSC_0516   DSC_0523

   

Les salades/choux-fleurs/choux rouges :

Gâteau potager

 

Les poireaux :

Modelez un petit cylindre blanc et un cylindre un peu plus long vert foncé. Collez-les bout à bout, puis faites rouler pour souder et allonger. Aplatissez légèrement l'extrémité verte et découpez les feuilles à l'aide d'un couteau.


Les carottes :

Petite astuce : les carottes ne sont pas enfoncées dans la terre, mais simplement posées.


Le lapin :

Modelez une grosse boule blanche pour le corps. Modelez une petite boule blanche pour la queue, « piquez »-la, collez-la sur le corps. Étalez un peu de pâte blanche et découpez-y les pattes, puis collez sur les pattes un rond rose et trois petits.

 

DSC_0329

 

Et voilà, c'est terminé ! Moi, le jardinage en cuisine, je trouve ça jubilatoire !!!